• Joris

Invitation au voyage

Il m'arrive souvent d'entendre la question suivante : "c'est quoi, au juste, le coaching ?"... A chaque fois, j'essaie d'en donner une définition la plus intelligible possible. L'une des façons d'appréhender le monde étant l'imagination, j'utilise souvent des métaphores ou analogies.

Dans ce post, je vais tenter de parler du coaching (aussi bien individuel que collectif) en évoquant un trajet en avion.

Aussi parce que cela manque à plusieurs d'entre nous...

Bon voyage !



Avant le décollage


Avant même d'embarquer dans l'avion, il s'agit de passer par le check-in : tout coaching, individuel ou collectif, débute ainsi par un moment d'inclusion. Chaque personne présente (le coach et le.s coaché.s) se présentent, dévoile une émotion ou pensée avec laquelle elle arrive... Une fois l'enregistrement effectué, c'est l'heure de l'embarquement : à partir de ce moment là, chacun est engagé dans le voyage qui commence.


Confortablement installé sur son siège, nous assistons alors à quelques présentations d'usage. Quelle est notre destination (votre objectif) ? Qu'en savons-nous au moment du départ (température, état du ciel...) ? Quel sera notre plan de vol (notre méthode) ? Quelles sont les règles de sécurité élémentaires à connaître (notre contrat) ?

Pendant toute cette première partie du coaching, presque sans s'en rendre compte, l'avion roule déjà sur le tarmac et se présente devant la piste de décollage. Le travail a déjà commencé...



Là-haut dans les airs


C'est un voyage un peu inhabituel qui s'annonce...


Contrairement à un consultant, le coach n'est ni pilote, ni co-pilote, ni steward, ni passager...

Il se contente d'être systématiquement à côté du coaché (ou des coachés dans le cas d'une équipe). Il l'invite à s'asseoir à chacune de ces places à tour de rôle, l'encourage et surveille ce qui se passe du côté des autres sièges (les angles morts).


Durant ce voyage, vous allez découvrir le plaisir de piloter votre propre avion, l'observer depuis la tour de contrôle, prendre soin des passagers, étudier le plan de vol, admirer la vue au travers du hublot, vous divertir, vous reposer, vous nourrir... tout cela à la fois ! Et je serai systématiquement à vos côtés pour vous permettre de vous essayer à chacun de ces rôles en toute sécurité et avec la plus grande bienveillance.
Malgré les quelques turbulences que nous rencontrerons, les changements de route, les moments grisants ou effrayants vous permettront tous d'emmagasiner des souvenirs marquants qui font partie intégrante du voyage.

A l'instar d'un voyage où tout peut arriver (y compris de belles rencontres), il serait impossible d'énumérer tout ce qui se passe en coaching, tant les probabilités sont infinies... Je vous laisse donc imaginer en vous remémorant quelques détails de vos derniers passages dans les airs.


Après plusieurs séances de vol, où qu'en soit le voyage, le temps est venu d'atterrir vers la destination réelle de ce voyage...



Retour sur Terre


L'atterrissage débute systématiquement plusieurs minutes avant la fin du voyage (le cas contraire serait plutôt turbulent, je vous laisse imaginer) : en coaching, celui-ci s'amorce également aux trois quarts de la durée de l'accompagnement.


Tout en douceur, sans forcément s'en rendre compte, il s'agit de rejoindre une destination : celle que nous avions imaginé... ou non !

Dans tous les cas, cette destination aura été choisie par le.s coaché.s : soit parce qu'elle était encore plus belle que la destination prévue, soit parce qu'elle est à mi-chemin, soit parce qu'elle présente des avantages qui n'avaient même pas été imaginés avant le début du voyage.


Quelle que soit la destination ou la route finalement empruntée pour ce vol, l'expérience du voyage reste toujours positive et riche en découvertes et apprentissages : d'abord sur soi-même. Que ce soit pour poursuivre la route par un autre moyen (quitte à ce qu'il soit plus lent) ou pour poser ces valises un moment dans cette nouvelle destination, chacun pourra apprécier sur la toute fin du voyage les forces et progrès révélés.


A la sortie de l'aéroport, le voyageur respire l'air pur de l'extérieur, certes fatigué, mais heureux de cette expérience, prêt à croquer à pleines dents la suite de son voyage... et surtout fier de lui !


Vous seriez-vous cru capable, un jour, de piloter seul un avion ?